Life is always a test.
What Comes After :: Montana, USA :: Comté de Cascade :: Countryside
Sur Life is always a test. le Mar 8 Jan - 22:28
avatar

» METIER : Contrebandier

» AVATAR : Charlie Hunnam
» POINTS : 252
» MESSAGES : 33
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Life is always a test.

« Tu peux me trouver des pêches au sirop ? » Je vais t’en foutre des pêches, t’auras qu’à imaginer le sirop qui va avec, connard ! Je n’en reviens pas qu’on me fasse une telle demande alors qu’il y a sans doute plus de priorité en ce moment… Trouver des vivres en général, ce serait déjà pas mal. En tout cas, le temps que ces foutues patates poussent et que les poules se décident à pondre ! Peut-être qu’avec un bon coup de latte bien placé elles lâcheraient un œuf ou deux ?

Je vérifie mon arme, appuyé contre le capot de ma bagnole sur le parking. Une autre ravitailleuse doit me rejoindre. Son nom m’échappe encore. Comme si j’avais besoin de traîner une autre personne derrière moi… Je soupire et les minutes me paraissent être des heures. Je range mon arme à son emplacement et jette mon sac à dos dans le pick-up avant de rejoindre le côté passager et de tirer une carte de la boîte à gant.

Je la déplie sur le capot et tente de voir ce qui n’a pas encore été fouillé. On évite de traîner en ville, dés fois qu’il y ait un vieux restant de militaire moisi. Ça restreint pas mal de possibilité. Mais je me demande si… Je pose le doigt à l’emplacement de la station-service du vieux Jimbo. Ceux du coin savent qu’il fabriquait de l’alcool artisanal. Le genre de truc à arracher les boyaux même aux morts. Il faisait passer ses ventes de gnôles dans les recettes de l’épicerie. Je le sais plutôt bien d’ailleurs… J’ai eu l’occasion d’avoir son livre des comptes entre les mains. S’il avait une épicerie dans sa station-service, ça veut dire qu’il a peut-être des vivres et de l’essence ?

Suffisamment loin de Great Falls pour que mes tirs n’y soient pas entendus, perdu dans la cambrousse, sur la route du grand Montana. Ouaip. Ça peut-être une bonne idée. Avec un peu de chance, on trouvera une arme ou deux. Faut être un sacré con pour se trimballer dans le Montana sans un flingue. Ou un New-Yorkais. Sauf que ces citadins n’ont même pas l’air de savoir que le Montana existe… Donc il n’y a que des cons qui sont sans flingues dans le coin.

Ah ! La voilà ! Enfin… Je présume ? Vu la façon dont elle est équipée ça ne peut-être que l’autre ravitailleuse. Bien que sa tête ne me soit pas inconnue, impossible de dire où je l’ai vu pour la première fois… Je maintiens ma carte contre le capot pour éviter qu’elle ne s’envole d’une bourrasque de vent et lui fait un signe en lâchant “ T’es là pour la mission de ravitaillement ? ” Heureusement, je parviens à me retenir de joindre un « C’est pas trop tôt ! » et continues “ Elliot. Je dois trouver des foutues pêches au sirop pour… Pour j’en sais foutre rien. Grimpe ! On est à la bourre si on veut rentrer avant la nuit ! ”

Je replie cette foutues carte que je garde en main, monte au volant du pick-up, balançant le « Montana et ses axes routiers » sur le tableau de bord et démarre la caisse, attendant que la jeune femme se joigne à moi. Je dois peut-être lui dire où je compte aller ? “ Jimbo et son alcool de contrebande, ça te parle ? Je suis sûr que sa gnôle ferait un excellent carburant. C’est là qu’on va ! ” Je glisse une clope entre mes dents et l’allume, prêt à prendre la route.
Codage par Libella sur Graphiorum

Sur Re: Life is always a test. le Sam 12 Jan - 15:41
avatar

» METIER : Serveuse dans un dîner.

» AVATAR : Nina Dobrev
» POINTS : 354
» MESSAGES : 66
» JE SURVIS DEPUIS LE : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Allez c’est parti ! Après m’être rapidement préparer pour sortir en ravitaillement avec un binôme que je ne connais pas. Ce sera une nouvelle rencontre même si je ne sais pas spécialement à quoi m’attendre réellement. Nolan n’était pas spécialement chaud pour que je pars avec un étranger, mais après je sais qu’il est surprotecteur. D’ailleurs, si Jack était là, ce serait la même je pense. Enfin, je sais me défendre et je suis bien loin d’être une chose fragile. Bref, j’attrape mon arme, dépose un baiser sur le front de Tinsley avant de la confier à Colleen. Aussitôt, je me dirige vers la sortie pour rejoindre le véhicule et mon binôme. Je ne sais pas exactement ce qu’il a prévue d’aujourd’hui mais, temps que je sors un peu de la Caserne. Cela me fera le plus grand bien car je commence à étouffer.

Rapidement, je trouve mon partenaire qui visiblement et entrain de regarder une carte sur le capot de la bagnole. « Ouep » Répondis-je en m’approchant de lui. Des pêches en sirop ? Bon chacun ses goûts après tout. Mais après s’il ne sait pas pour qui sera cette boite, cela ne risque pas d’être évident. « Blake. » Dis-je simplement sans rien rajouter. Cela étant, je sais que je ne suis pas en avance, donc je ne vais surement pas rebondir sur cela. Elliot remballe sa carte et grimpe dans le véhicule. Je grimpe juste après lui. La gnôle de Jimbo ? Bien sûre que je connais. Ça m’en rappel des souvenirs avec mon oncle. Enfin bref. « Bien sûre que je connais. Dans ce cas ! En groupe mauvaise route ! » Exclamai-je en lui faisant signe de partir. Normalement, la route ne devrait pas être super longue… Enfin je ne sais pas trop. C’est rare que je me déplace en véhicule. Je préfère me déplacer à pied en général, mais pas les temps qui court… Je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure des solutions. « Tu n’as pas un peu de musique pour la route ? » Demandai-je avec un léger sourire. Je n’ai jamais été la plus douer pour faire la conversation avec les personnes qui ne me sont pas proches.
Sur Re: Life is always a test. le Dim 13 Jan - 22:47
avatar

» METIER : Contrebandier

» AVATAR : Charlie Hunnam
» POINTS : 252
» MESSAGES : 33
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Life is always a test.

Qui ne connaît pas la gnôle de Jimbo ? La légende raconte qu’un gars de Helena serait un jour arrivé dans la station de Jimbo en panne d’essence. Ce dernier, ivre, aurait rempli la Dodge avec de sa gnôle et il aurait pu rentrer, laissant derrière lui une forte odeur de caramel. Jimbo est connu jusque dans les deux Dakota. Elle m’aurait affirmé ne pas connaître, je crois que je l’aurai dévisagé.

Je roule en direction du lieu jusqu’à ce qu’elle demande si j’ai de la musique. Sérieusement ? Elle ne préfère pas juste… Se taire ? Quoique mettre de la musique m’empêcherait de l’entendre si elle est du genre bavarde. J’appuies sur le bouton du lecteur cassette. Rien… Un petit coup de poing peut-être ? Voilà qui est mieux… La bande magnétique défile dans le lecteur, laissant de la guitare disto, de la basse et de la batterie s’échapper des enceintes, le tout ponctué par la voix du chanteur d’Alice in Chains : Would ? Quoi de mieux que cette musique pour partir en ravitaillement ?

Quoi de mieux que du grunge dans un monde aussi pourri jusqu’à la moelle ? Bizarre, c’est exactement ce que je me disais avant de connaître cette fin du monde. J’appuies sur le champignon. Ça m’étonnerait que les flics zélés parcourent ce monde pour distribuer des PV. Je me demande si un de ces connards à conservé son uniforme de flicaille pourrie ?

La compilation défile à mesure que nous approchons du lieu, prenons des détours et avisons l’état des routes encore empruntables ou non. Lorsqu’enfin la dernière ligne droite se profile et qu’on peut voir un panneau annoncer que la prochaine station est à un mile, je sais que l’on touche au but. Il n’y a qu’à espérer que Jimbo ne soit pas célèbre pour ses denrées. Je baisse le volume de la musique, qui après avoir diffusé du Nirvana, Pearl Jam et autre Soundgarden, en était à du Smashing Pumpkins : Doomsday Clock. “ On va s’arrêter avant, être sûr que la station est dégagée. Si ça craint, on décampe. Si on peut gérer, on le fait mais silencieusement. Et si besoin, on reviendra au pick-up pour venir le chercher. ” Sans en ajouter plus, je lui désigne une route s’enfonçant dans les bois.

Après avoir coupé la musique, j’y stationne mon véhicule. Ça a l’air calme. Reste à voir dans quel état est la station de Jimbo. Je descends du pick-up et tapote sur ma portière, pour voir s’il y a un éventuel rôdeur. Rien. Je fais un signe de tête à Blake, lui faisant comprendre de la sorte que la voie est dégagée.
Codage par Libella sur Graphiorum

Sur Re: Life is always a test. le
Contenu sponsorisé


Life is always a test.
What Comes After :: Montana, USA :: Comté de Cascade :: Countryside



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: