Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer.
What Comes After :: First steps in apocalypse :: les présentations :: Survivants acceptés
Sur Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le Lun 24 Déc - 0:47
avatar

» METIER : mécanicien
» AVATAR : tommy flanagan.
» POINTS : 70
» MESSAGES : 5
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
LINCOLN NEWMAN

53 années

Mécanicien


Solitaires

Divorcé


CALME

RÉFLÉCHI

PROTECTEUR

PRUDENT

— CLASSE —
VIGILANTS

— COMPÉTENCE —
CRAFTSMAN

IMPITOYABLE

VINDICATIF

VIOLENT

VULGAIRE


— Objets —
Arme
Un Glock, généralement équipé d’un silencieux, toujours à ta ceinture. T’économises les balles malgré tout, ne te servant de l’arme que lorsque la situation l’exige.

Véhicule ou Animal
Ta vieille Harley, toujours fidèle même dans la fin du monde, tu ne doutes pas qu'il faudra bientôt t'en séparer alors que les réserves d'essence s'épuisent peu à peu.

Sacs et bagages
Besace : sac en bandoulière d’une contenance de 25L
Vos kits de survie
Kit Nocturne & Kit Superflus

Objets personnels
- Plusieurs bagues, toutes plus ou moins imposantes, vestiges de ta vie passée, tu leur trouves une utilité certaine quand il s’agit de porter des coups.
- Un vieux livre, tâché par l’humidité, aux coins cornés, que tu continues de lire, encore et encore, même si tu commences à le connaître par cœur ; Dune.
- Une veste en cuir, usée par le temps, encore un autre souvenir de ce temps où le monde n’était pas fou et où tout semblait si simple.

— Questions —
• Parlez nous de vous, de votre lieu et date de naissance, de votre parcours professionnel/scolaire, ainsi que votre situation familiale T'es né le 22 novembre 1965, dans un coin paumé du Montana. Rien n'a jamais été vraiment facile alors que tu brillais pas sur le plan scolaire, préférant sécher pour jouer aux gamins de rues. T'as quitté l'école très tôt d'ailleurs, fuyant très tôt le foyer familial pour essayer de trouver une situation plus stable, que t'as bien entendu jamais trouvé.
• Quelles est votre passion/vécu ayant pu vous apporter des compétences supplémentaires à votre profession ? Tu chassais. Quand t'étais jeune, accompagné de ton frangin. C'était un moyen de vous échapper, d'être seuls au monde et de faire ce que vous vouliez.
• Avez-vous été dans le camp militaire de Malsmtrom ou son annexe de mise en quarantaine ?T'as fuis la civilisation dès que t'as pu ; hors de question de te retrouver dans ce genre de camp donc.
• Connaissez vous le groupe de survivants de la caserne ? Si oui, les avez-vous rencontrés ? Ou seulement entendu des rumeurs à ce sujet ? De loin uniquement. T'évites encore les contacts, toujours frileux et prudent, toujours incapable de prendre une réelle décision sur le choix à faire.
• Comment avez-vous obtenu votre arme ? Bien avant tout ça, alors que tu te démerdais pour survivre, ce Glock a toujours été le tien. Pas de numéro de série pour l'identifier, il t'a souvent sauvé la mise.
• Avez-vous tué des rôdeurs ? Si oui, combien ? La question ne se pose même pas. T'as pas l'intention de te faire croquer par un mort alors tu abats tous ceux que tu croises ; inutile de les compter.
• Avez-vous tué d’autres survivants ? Si oui, combien ? Quatre. Pour ta propre survie, toujours. Des contacts que tu n'as pas su éviter, des situations qui ont dégénéré trop vite et en voilà qui finissent avec une balle entre les deux yeux.
• Avez-vous un passif de criminel ? T'en es pas fier de ça. Tu places ces événements dans tes erreurs de jeunesse alors que tout ça ne remonte pas à si loin que ça. Histoires de gang et de clubs, t'as purgé ta peine et t'estimes avoir trouvé la rédemption.


— baby —Dans le monde réelle on m'appelle baby. J'ai 22 ans ans, et je viens de France. J'ai découvert WCA parce que j'étais sur la version précédeeeente, et j'ai cédé à m'inscrire parce que j'avais des trucs à faire   . Mon personnage est unancien scénario, remanié pour WCA et j'autorise le staff à tuer mon personnage si je disparais. Je suis prêt(e) pour rejoindre l'aventure et puis voilà.  
PS : Le code du réglement est :
OKEY BY BLAKE

Codage réalisé par Joh.A pour WCA
Sur Re: Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le Lun 24 Déc - 0:48
avatar

» METIER : mécanicien
» AVATAR : tommy flanagan.
» POINTS : 70
» MESSAGES : 5
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
" How is it possible to change so much and not be able to change anything at all?  "

— BEFORE —
How often it is that the angry man rages denial of what his inner self is telling him.

T’as jamais connu la facilité. Dès le début, dès ta naissance dans un coin paumé du Montana, tu te trouvais dans la merde. La chance ? T’en avais pas et tu devais la provoquer pour que les choses finissent par aller dans ton sens. T’aurais pu être le genre de gamin facile, peut-être même studieux avec un brillant avenir, qui sait. Mais t’étais clairement pas né au bon endroit pour ça. Ou du moins pas dans la bonne famille. Bien trop vite, t’avais dû apprendre à te débrouiller seul et ton frère avait fini par devenir une priorité alors qu’il restait ta seule attache. Seul lien de sang qui n’était pas valait le coup d’être préservé. T’encaissais comme tu pouvais, trop  jeune pour te mesurer à tes alcooliques de parents, trop jeune pour faire quelque chose face à ce climat violent dans lequel vous étiez forcés d’évoluer. Vous aviez pas été désirés et on vous le faisait bien comprendre.

Et comme tu grandissais, le besoin d’échapper ne faisait que grandir un peu plus chaque jour. T’avais fini par devenir assez audacieux pour tenter ta chance ailleurs, tu prenais la responsabilité de t’occuper de ton frère et de l’emmener loin de tout ça, de couper les ponts, de fuir tant qu’il était encore temps. Tes fréquentations étaient loin d’être les plus recommandables mais ça restait toujours mieux que ce que vous aviez connu jusqu’à présent. À peine 18 ans et tu étais à la rue, avec la responsabilité de ton jeune frère sur les bras. Oh bien sûr, t’étais pas parti les mains vides. T’avais soulagé daddy & mommy de quelques unes de leurs économies qui auraient de toute manière finies par être épuisées dans un nouveau stock d’alcool. Tu leur rendais service quelque part, n’est-ce pas ? Sauf que ça ne vous avait pas aidé bien longtemps. Une semaine tout au plus. La solution la moins légale avait été la plus simple alors que vous voliez souvent ce qui était nécessaire à votre survie. Si les débuts avaient été difficiles, vous vous étiez mit à la chasse et plus le temps passait plus vous gagniez en expérience. C’était utile, après vos escapades en dehors de la loi, de pouvoir se réfugier là où on ne vous chercherait pas. Et comme ça, vous aviez parcouru l’état. Votre situation était précaire, c’était le cas de le dire. Jusqu’à finalement arriver à Helena. Il était temps pour vous de commencer quelque chose de nouveau, de repartir de zéro. Et tandis que ton frère devenait père pour la première fois, tu prenais un peu de distance, tu le laissais faire son bout de chemin et tu tâchais de construire quelque de ton côté.

Et l’espace de quelques années, t’y étais parvenu. T’avais trente ans, t’étais marié, t’avais même un fils. Un second allait d’ailleurs pas tarder à naître. Tu t’étais toujours pas rangé du bon côté de la loi. C’était plus juste un duo, plus juste deux frères qui tentaient de survivre. Maintenant c’était toi, juste toi, et des décisions toutes plus stupides les unes que les autres. Des histoires de gangs, de trafics, et peu à peu, tu perdais ce qui te tenait le plus à cœur. Sous ta peau tu portais leurs couleurs, ton sang avait coulé pour eux et tu perdais de vue le plus important. Et les répercutions tombèrent. Vos actions plaisaient pas à certains et on vous le fit savoir alors que, acculé dans une ruelle trop sombre pour y mourir, tu subissais les coups. À peine vivant alors que deux longues cicatrices barraient désormais ta face. C’était sur ce lit d’hôpital, durant ces longs jours passés là bas que t’avais tout perdu. Trop de violence, un divorce, tu quittais tes complices pour essayer de la regagner, il ne te restait plus grand-chose. Si ce n’est ton frère, parce qu’il avait toujours été là.

De là, tu t’étais rangé. Il t’avait fallu un long moment pour t’en remettre, pour te retrouver. Tu finissais par te faire embaucher dans un garage, c’était légal et t’étais payé une misère. Mais avais-tu besoin de plus ? Pas vraiment.

— AFTER —
We faced it and did not resist. The storm passed through us and around us. It's gone, but we remain.


Il faut croire que la vie n’était qu’un amoncellement d’une forme d’ironie bien trop malsaine. T’avais besoin de changement, mais sûrement pas de ce genre de changement. Gagner à la loterie ça aurait été amplement suffisant. Sauf que t’y jouais pas. Tu te complaisais dans ta stabilité précaire et il avait fallu que les morts se relèvent avec une faim insatiable pour la chair des vivants. Le monde partait en couilles et personne semblait capable de faire quoi que ce soit pour l’empêcher de sombrer. Et bien vite, sans que tu sois capable de contrôler quoi que ce soit, tu te retrouvais séparé des tiens, isolé et coupé de la civilisation. T’avais tenté de les rejoindre, de les retrouver avant que tout ne devienne trop chaotique, en vain. De ton ex-femme et ta fille à ton frère et ta nièce, t’avais été incapable de mettre la main sur ne serait-ce que l’un d’eux. Alors tu finissais par errer, par survivre comme tu pouvais, par abattre les morts qui croisaient ta route en espérant à chaque fois que ce ne serait pas l’une des rares personnes qui t’étaient chères. Le regard hagard, t’avançais sans trop savoir où tu allais, comme si t’attendais seulement qu’une solution tombe, que quelque chose vienne mettre fin à ces conneries.

Codage réalisé par Joh.A pour ***


Dernière édition par Lincoln Newman le Jeu 10 Jan - 8:49, édité 3 fois
Sur Re: Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le Lun 24 Déc - 10:15
avatar

» METIER : Serveuse dans un dîner.

» AVATAR : Nina Dobrev
» POINTS : 354
» MESSAGES : 66
» JE SURVIS DEPUIS LE : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MON TONTON !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Sur Re: Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le Mer 26 Déc - 14:02
avatar

» METIER : Policier.
Family matters more than anything
» AVATAR : Chris Wood
» POINTS : 88
» MESSAGES : 23
» JE SURVIS DEPUIS LE : 17/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour vous !
Sur Re: Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le Mer 9 Jan - 16:53
avatar

» METIER : mécanicien
» AVATAR : tommy flanagan.
» POINTS : 70
» MESSAGES : 5
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS A LA BOURRE. Mais je finis ce soir, promis
Sur Re: Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le Ven 11 Jan - 16:20
avatar

» METIER : Serveuse dans un dîner.

» AVATAR : Nina Dobrev
» POINTS : 354
» MESSAGES : 66
» JE SURVIS DEPUIS LE : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Félicitations !


Bienvenue officiellement chez Les Solitaires ! Ta fiche de présentation remporte l’oscar du « j’ai le droit de survivre et de flipper à chaque râle de morts-vivants que je rencontre ! » Mais pas de précipitation, petit poisson. Il faut t’acclimater à l’eau de ton nouvel aquarium avant de te jeter à l’eau ! Il te reste donc à faire ta fiche de personnage, recenser ton personnage et son métier.

Tu peux également dès à présent créer un scénario et signaler une recherche de liens ainsi qu’un recherche de rp.

Avec cette validation, tu peux dès à présent nous rejoindre sur les jeux les jeux et sur Discord.

Enfin, tu peux jeter un œil à notre marché des survivants. Trop de dépenses à prévoir ? Commence à accumuler des points en votant et créant un nouveau sujet de vote chaque mois sur la catégorie top-site.

Une nouvelle fois, nous te souhaitons la bienvenue et espérons que tu te plaises sur WCA. En cas de questions ou suggestions, n’hésite pas à faire un tour sur notre boite à idées.


Codage réalisé par Joh.A pour WCA
Sur Re: Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer. le
Contenu sponsorisé


Lincoln Newman ≡ fear is the mind-killer.
What Comes After :: First steps in apocalypse :: les présentations :: Survivants acceptés



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: